Mappemonde, 22 juillet 2012


Mappemonde a aujourd'hui 2 ans. Elle pèse 12 kg et mesure 50 cm de diamètre. Elle est née de ma volonté existentielle d'unir le corps et l'Esprit au sein de l'univers. Jour après jour, Mappemonde évolue, changeant d'aspects et de couleurs au gré des saisons et des événements qui la transforment. Mes différentes séries en témoignent et viennent questionner ses modifications. Par la recherche de la Beauté Pure, chaque dessin, chaque peinture est une tentative de sublimer le caractère éphémère du quotidien et d'inscrire ainsi la représentation de Mappemonde dans la pérennité. Ma persévérance montre toutefois la difficulté de l'entreprise. Sur la feuille ou la toile, je cherche avant tout à dégager la "structure lumineuse" de Mappemonde, afin de l'émanciper de sa pesanteur et la rendre, en quelque sorte, "solaire". Egalement je l'affranchis de ses dimensions réelles en la représentant systématiquement plein cadre, quelque soit le format. Par rapport à mes travaux antérieurs, Mappemonde et les séries qui en découlent, prennent davantage en compte la réalité matérielle terrestre. Mon intention n'est pas seulement de la figurer mais de l'interroger en la reliant à une dimension plus vaste. Ecrire la position des planètes dans les aquarelles journalières participe de cette volonté. Au fil des années, nourrie de valeurs universelles, Mappemonde continuera de vivre des expériences toujours nouvelles dont je serai simultanément l'acteur et le témoin.
Philippe Noulette, juillet 2012